Accueil - Actus - ATELIER D'ECRITURE

ATELIER D'ECRITURE

Béatrice Rouer, écrivain pour la jeunesse, est venue cette année animer des ateliers d'ériture pour les CM1 et CM2.

La joie d'écrire:

Imaginons que vous êtes une sorcière ou un extra-terrestre et que vous avez un portable. Quel message laisseriez-vous sur le répondeur?

C'est la consigne donnée aux élèves de CM1 et CM2 pour cette première séance de 6 ateliers d'écriture que j'ai eu le grand bonheur d'animer après avoir présenté mon métier d'écrivain pour la jeunesse. Le fil étant bien sûr, le thème d'année: la joie, traduite ici par le plaisir d'écrire des textes rigolos. A chaque rencontre, la consigne change, avec une incitation pour l'élève à l'écriture plaisir, au plus près de ce qui lui plait.

alt

Ensuite, mois de janvier oblige, nous avons inventé des cartes de voeux originales, sous forme de recette de cuisine, menu de restaurant, programme télé, mode d'emploi, règlement, etc... qui ont conduit les élèves à l'envie d'en écrire d'autres et pourquoi pas, de les envoyer à des proches... Autres rencontres, autres thèmes: inventer et résoudre une énigme ou un problème: "la maîtresse a disparu, le facteur est devenu vert...". puis on a osé, osé écrire des blagues en s'inspirant d'expressions ou d'homonymes... et on a trouvé avec patience ou passion... des combles et des blagues de Toto. Enfin, on a écrit comme dans le dictionnaire, la définition d'un mot inventé à partir d'un préfixe et d'un objet, par exemple: la pyro-aéro-biblio-plante, l'aéro-aqua-voiture ou encore la pyro-zoo-casserole!

A chaque atelier, les élèves ont partagé en petit groupe d'une dizaine. Ils écoutent la consigne et sont invités à trouver des "déclencheurs d'écriture": des noms de héros, de personnage ou d'objets qu'ils rédigent sur un petit papier plié en quatre, qui sera ensuite tiré au sort par chacun.

A l'atelier, on écrit sans souci sur une feuille de brouillon, le texte sera ensuite recopié en classe sous la direction de la maîtresse dans le "cahier d'écrivain". Ca n'est pas toujours facile, on n'est pas toujours inspiré. Parfois ça vient vite et parfois ça vient pas du tout. Tant pis, on a le droit, ça sera pour la prochaine fois!

les élèves se sont montrés très intéressés, éveillés et curieux. On voit qu'ils sont habitués à être autonomes et à réfléchir par eux mêmes. Ils ont beaucoup de facilité à entrer dans l'imaginaire, même s'il faut bien insister pour ne pas utiliser des personnages et des héros de la télé et des films.

Et maintenant, à vous lecteur! prêt à travailler, à entrer dans le jeu, à inventer une blague? Allez, je vous donne un début d'expression: "Rien ne sert de courir...*"

*...il faut mieux prendre le bus!

 

Béatrice Rouer- Ecrivain pour la jeunesse

Bienvenue à l'école primaire...

BONNE VISITE

SUR LE SITE 

DE NOTRE

ETABLISSEMENT