Accueil - APEL - Parents_College - COMMUNICATION NON-VIOLENTE

COMMUNICATION NON-VIOLENTE

Ce jeudi 19 mars nous avons eu le plaisir de nous sentir compris dans nos difficultés et nos joies d'être parents. Nous avons aussi testés des outils à appliquer "en vrai" à la maison.

La Communication Non Violente nous rappelle que nous devons commencer par écouter et reconnaître nos propres besoins. Nous pouvons nous demander, plusieurs fois par jour,

"Comment je vais ? Comment je me sens ?"

et développer ainsi l'auto-empathie. Etre à l'écoute de soi, cela permet d'être plus et mieux à l'écoute de nos enfants.

alt

Nous avons expérimenté les différences entre l'acceptation, la résistance et la confrontation. En résistant ou en nous confrontant, nous faisons une grande dépense d'énergie, pour rien ! Accepter, cela ne signifie pas "être d'accord", mais accueillir ce qui est, puisque de toutes façons, c'est arrivé et on ne peut pas revenir en arrière. L'énergie ainsi épargnée peut être orientée vers la recherche de solutions.

alt

alt

Etre à l'écoute de nos enfants est une posture d'accueil. Je permets à l'enfant d'exprimer ce qu'il ressent, je l'aide en mettant des mots. Nous avons exploré hier soir d'autres postures, comme le questionnement, les conseils, les reproches. Nous avons senti comme ce n'est pas agréable et comme cela nie les émotions et les sentiments de l'enfant. En sollicitant le rationnel, on n'accueille pas l'émotionnel et on bloque la relation.

Etre bienveillant, cela s'apprend !

Merci à Tatiana Lécuret, de l'association CAP MVE, pour son intervention.

alt

Enseignement catholique lié à l'Etat


Marché de Noël

jeudi 13 et

vendredi 14 décembre